lundi 7 août 2017

Tu es l'esprit du cœur,


Tu es l'esprit du cœur, Tu es mon espoir,
Tu es mon confident, mon désir de Toi est mon viatique.
Sans Toi, ô ma vie, ô ma confiance,
Je ne serais jamais lancée dans l'immensité du pays.










dimanche 23 juillet 2017

Aucune fuite

"Désormais aucune fuite ne te sera probable
et tu crieras ainsi: où est l'issue?"

Rabia Al Adawiyya


Rabia Al Adawiyya



NB:
*Toutes les citations, poèmes et prières de Rabia Al Adawiyya qui sont sur mon blog sont traduits de ses textes en arabe 
 - Traduire c'est un peu trahir


mercredi 12 juillet 2017

Par Ta Majesté!

"Mon bien aimé par Ta majesté, à partir de cet instant, j'ai chassé entièrement de mon cœur le goût des choses de ce bas monde et j'ai détourné, une fois pour toute, mon regard de toutes Tes créatures pour n'observer et ne contempler que Toi!"



vendredi 7 juillet 2017

Un ami qui veille toujours...

On raconta qu'un jour un voleur pénétra dans la maison de Rabia pendant qu'elle dormait. Il trouva une caisse remplie de vêtemente destinés aux orphelins. Il les déroba et se dérigea vers la porte, sauf qu'il ne la trouva pas, il déposa son butin par terre aussitôt il trouva la porte. A chaqe fois qu'il tente de trouver la porte la même scène se répétait. Soudaini il entendit une voix venant de nulle part et qui lui dit: "Dépose ces vêtements! Nous en sommes les gardiens. Nous ne te laisserons point les emporter, même si elle est assoupie. Ne te donne pas tant de peine car il y a bien longtemps que Rabia a confié le soin de sa personne au Seigneur Tout Puissant et nous ne permettons même pas à Satan de mettre le pied dans son ermitage. Alors toi, voleur, sache que si l'un de nos amis est plongé dans le sommeil, il y a toujours un ami qui veillera sur lui!"

  • Autres Anecdotes

mercredi 5 juillet 2017

Ton coup de fouet m'a réveillé de mon insouciance

On raconta qu' Al Hajjâj Ibn Yusuf Ath-Thakafi, un général Umayyad très célébre pour sa cruauté, nomma à Bagdad un gouverneur corrompu. Les habitants de la ville vinrent se plaindre à Rabia de l'injustice qu'il leur fait subir. Ils lui demandèrent de prier contre leur oppresseur.
Elle leur répondit: "Si je prie Dieu pour qu'il périsse certes, il le fera. Mais plutôt que de le maudire, je vais lui faire des remontrances, Il pourrait se repentir et revenir au droit chemin."
Rabia donna alors sa robe à Abda, sa dame de compagnie,  et lui dit: " Remets cette robe au gouverneur et dis lui que Rabia lui envoie ses salutations. Dis lui également de ma part que cette robe est très précieuse à mes yeux. J'ai effectué avec mon service sur la voie de Dieu. Quand je quitterai ce monde, je ne pourrai laisser derrière moi que cette robe. Je suis une femme très pauvre, je ne possède ni palais ni chevaux. Cependant j'ai appris que tu as des palais et plusieurs chevaux. Tu voudras donc bien mettre cette robe sur l'un de tes chevaux. Tu me la remettras quand je serai très loin de toi à l'autre bout du Sirât* (Pont) qui traverse l'enfer vers le paradis."
Quand cet homme cruel reçut le message et la robe de la main de Abda, il embrassa la robe, la serra contre sa poitrine, la frotta contre sa face, pleura longuement et il dit: " Ô ! Rabia, ton coup de fouet m'a réveillé de mon insouciance!".
Ensuite il fit pénitence, remit à ses sujets tous les biens qu'il leur avait pris injustement et rejoignit la compagnie des hommes pieux.


*Sirât est un pont se trouvant entre le lieu de la résurrection et le paradis et il est suspendu au dessus de l'enfer. Les êtres le traverseront après le jugement soit pour aller vers le Paradis ou tomber dans l'Enfer

mardi 4 juillet 2017

Tu es le seul garant de mon bien!

Rabia Al Adawiyya a pour habitude de cultiver un petit jardin pour se nourrir et ne pas dépendre des autres. Un beau matin Elle sortit pour le voir et contempler la beauté de l'œuvre divine. Soudain les sauterelles le prirent d'assaut, voyant  cela Rabia dit: "Mon Dieu! Tu es le seul garant de mon bien. Si telle est Ta volonté, donne le en pâture à Tes ennemis ou à Tes amis!". Aussitôt les sauterelles s'envolèrent et les plantes reprirent leur aspect initial.

Me voici venue à Toi!



"Mon Dieu, maintenant que tout est devenu calme et 
que dans la quiétude de la nuit, chaque amant se retire avec son bien aimé,
 me voici venue à Toi.
Je demeure entre Tes mains.
Ô! Bien aimé, permets que ma solitude avec Toi, cette nuit, 
serve à me sauver de l'enfer de l'au-delà!"

Mon Dieu la nuit s'en est allée


Mon Dieu la nuit s'en est allée et le jour resplendit.
Je voudrais savoir si Tu as accepté ma nuit, auquel cas je serai pleine de joie. 
Ou si tu l'as rejetée, alors je saurais me résigner à Ta volonté.
Par Ta gloire, tel sera mon perpétuel souci, aussi longtemps que tu me feras vivre et me soutiendras.
Par Ta gloire, si Tu me chassait de Ta porte, je ne me l'éloignerais pas, car dans mon cœur Ton Amour s'est installé.

samedi 1 juillet 2017

Mon cœur t'appartient!

Ô! Aimé de mon cœur, je n'ai que Toi
Aie pitié aujourd'hui d'un pécheur qui vient à Toi.
Ô! Mon espoir, mon repos. O! Ma joie,

Le cœur ne veut aimer d'autre que toi.

vendredi 30 juin 2017

Contrôle ton égo!


On raconta qu'un jour Rabia sortit de chez elle en espèrant repêcher quelques âmes perdues. Arrivant devant la porte de Hassan Al Basri, elle vit des gouttes d'eau venir s'écraser sur la chaussée, elle pensa qu'il allait pleuvoir, elle s'arrêta pour s'abriter. Mais comme il ne pleuvait pas, elle leva les yeux pour voir d'où venaient ces gouttes d'eau. Elle vit , penché sur la terrasse de sa maaison, Hassan Al Basri qui pleurait à chaudes larmes. Rabia l'interpella ainsi en lui  disant: "Hassan, observe bien l'origine de ces pleurs. S'ils sont le produit de ton ego, contrôle le. En toi, tes larmes devraient se transformer en un océan de sincérité où ton cœur sera installé sur un siège de Vérité auprès du Roi Tout Puissant."



mercredi 28 juin 2017

Générosité

"La générosité consiste à l'adorer par amour pour Lui-même, sans avoir en vue ni des récompenses ni rétributions."

Rabia Al Adawiyya
  • Autres Citations
Rabia Al Adawiyya citations

mardi 27 juin 2017

Mos coeur est tellement anéanti!


On raconta qu'un jour Hassan Al Basri rendit visite à Rabia. Il l'a trouve en train de prier, il s'assied alors juste près de sa natte de prière et l'observa longuement. Il remarqua une épine qui pendait sur son front et Le sang qui coulait sur sa joue et sur sa natte. Quaned elle eût fini de prier il s'exlama: " Qu'as-tu donc, ta natte de prière est tout en sang?" Rabia regarda autour d'elle et répondit: " Je jure par la gloire de Dieu qui a donné l'élévation de la foi à cette pauvre servante, la dernière de Ses créature que je suis totalement inconsciente de cet état. Mon cœur était tellement anéanti en Dieu que si tous les tourments décrits au sujet de l'enfer étaient réunis dans une épingle qui m'aurait piqué l'oeil droit, je n'aurais rien ressenti. Et je jure que j'aurais arraché de son orbite l'œil gauche s'il était contracté de douleur ne fusse qu'une fraction de seconde!"