Biographie

               
Rabia al-Adawiyya.jpg
Rabia Al Adawiyya




Rabia Al Adawiya, appelée aussi Rabia Al basri est considérée comme la première mystique de l'Islam et plus particulièrement du Soufisme.  Elle est née, d'après certaines sources, En 715 à BassOra dans l'actuel Irak dans une famille très pauvre. Son père la nomma Rabia(la quatrième) parce qu'elle était la quatrième fille dans sa famille. Elle a vécu dans une famille très pieuse ceci a eu certainement une grande influence sur son cheminement vers Dieu et sa quête vers l'amour absolu.

 Après la mort de ses parents, elle fut esclave et on raconta qu'un jour alors qu'elle priait, son maître a aperçu un halo de lumière tout autour d'elle et en a déduit qu'elle était une sainte et il l'a affranchie.

Une fois affranchie elle a mené une vie ascétique axée exclusivement sur l'amour de Dieu, elle a renoncé au mariage, elle a voué tout son amour à  Dieu et, toute sa vie durant, elle n'a cessé de le clamer dans ses poèmes, elle a mené une vie de recueillement et de méditations, elle mangeait peu, jeûnait souvent et elle passait ses nuits à prier.

Sur le mariage, elle avait écrit: « Le mariage est nécessaire à celui qui peut choisir. Quant à moi, je n’ai pas le choix de ma vie. Je suis à mon Seigneur et c’est dans son ombre que je m’accomplis et me fonds. »


On raconta  aussi qu’un jour on a vu Rabia courir dans les rues de Bassora, avec une torche dans une main et un seau d’eau dans l’autre. Quand on lui a demandé ce qu’elle faisait, elle répondit : " Je vais éteindre les feux de l’enfer, et brûler les bienfaits du paradis. Ils empêchent de cheminer vers Dieu. Je ne veux pas adorer par crainte ni pour une quelconque promesse, mais simplement pour l'amour de Dieu."



En se détachant de sa vie quotidienne, Rabia partit en quête de la paix intérieure et de l'éveil et trouva satisfaction dans l'amour 
Divin.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire